Logo du Culture et Communications.
 

Le français, langue commune : Enjeu de la société québécoise
La qualité et la maîtrise de la langue

Cette question de la qualité et de la maîtrise de la langue fait de plus en plus l’objet de discussions. Il est donc apparu important au Comité interministériel sur la situation de la langue française d’essayer de faire le point sur cette question. Ainsi, malgré le fait qu’il n’y a pas eu d’évaluation globale de cette question, il importait de faire état des connaissances relatives à la norme du français, à l’enseignement du français et à la qualité du français en milieu de travail.

La norme du français

Il existe un consensus implicite dans la population sur ce qu'est ou doit être la norme du français au Québec, à savoir un français standard, avec ses particularités québécoises, que l'école doit enseigner et qu'on devrait retrouver dans les médias écrits et électroniques.

L’enseignement du français

Une importante recherche sur le français écrit révèle que les élèves québécois francophones se situent au même niveau que les jeunes Français ou les jeunes Belges, pour le «discours» lui-même (idées, imagination, structure du texte). Cependant, en ce qui a trait aux aspects formels de la langue (précision des termes, construction de la phrase, ponctuation, orthographe, grammaire), ils arrivent en troisième place, après les Belges et les Français.

La qualité de la langue en milieu de travail

Une partie significative de la formation professionnelle et technique donnée dans les établissements français, surtout dans l'enseignement supérieur, fait appel à un matériel didactique et à des terminologies de langue anglaise.

On observe chez les travailleurs une méconnaissance notable de la terminologie française technique. De là, il apparaît que des efforts seraient nécessaires pour favoriser son implantation et son utilisation auprès des travailleurs.

Pour plus amples renseignements, consulter :

Le français, langue commune - Enjeu de la société québécoise, rapport du Comité interministériel sur la situation de la langue française, ministère de la Culture et des Communications, Québec, 1996, chap. 4, p. 181 - 205.


Retour à la table des matières

 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009