Logo du Secrétariat à la politique linguistique
 

Prix Georges-Émile-Lapalme

Depuis sa création en 1997, le prix Georges-Émile-Lapalme est la plus haute distinction accordée, par le gouvernement du Québec, à une personne ayant contribué de façon exceptionnelle, par son engagement, par son œuvre ou par sa carrière, à la qualité et au rayonnement de la langue française parlée ou écrite au Québec. Le lauréat de ce prix s'est fait le porte-étendard de la promotion du français au Québec, a significativement accru le rayonnement de la langue française dans quelque domaine que ce soit ou a grandement enrichi la qualité du français en usage au Québec.

Georges-Émile Lapalme a été le premier titulaire du ministère des Affaires culturelles du Québec. Précurseur de la Révolution tranquille, les grands axes de sa contribution au Québec moderne ont été : la valorisation du français, l’élaboration d’une politique culturelle et le rayonnement du Québec à l’étranger.

Le récipiendaire du prix Georges-Émile-Lapalme reçoit, en signe de reconnaissance, une bourse non imposable de 30 000 $, une médaille en argent réalisée par un artiste, un parchemin calligraphié et une épinglette portant le symbole des Prix du Québec.

Voici la liste des récipiendaires du prix Georges-Émile-Lapalme depuis sa création. Vous pouvez lire l’allocution de chacune et chacune, prononcée à l'occasion de la cérémonie de remise de leur prix ou, à partir de 2013, visionner leur témoignage sur capsule vidéo.
 
2013 : Paul Gérin-Lajoie, homme politique et philanthrope
2012 : Benoît Melançon, professeur et éditeur
2011 : Jacques Duval, chroniqueur
2010 : Lise Bissonnette, journaliste et écrivaine
2009 : Monique C. Cormier, terminologue et lexicographe
2008 : Paul-André Crépeau, juriste
2007 : Gaston Bellemare, éditeur de poésie
2006 : Marie-Éva de Villers, linguiste et terminologue
2005 : Jean-Marc Léger, journaliste et haut-fonctionnaire
2004 : Jacques Languirand, communicateur
2003 : André Gaulin, professeur
2002 : Jean-Claude Corbeil, linguiste
2001 : Michel Bergeron, scientifique
2000 : Henri Bergeron, annonceur
1999 : Marc Favreau, comédien
1998 : Fernand Daoust, syndicaliste
1997 : Pierre Bourgault, communicateur

 

Vous pouvez également parcourir la biographie respective des lauréates et lauréats de ce prix prestigieux, et découvrir du même coup des personnalités enrichissantes qui ont œuvré à la valorisation et au rayonnement de la langue française au Québec. Le même lien vous offre également la possibilité de visionner une entrevue vidéo de la lauréate ou du lauréat sélectionné, à partir de 2003.

 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009