Logo du Culture et Communications.
 

La ministre Line Beauchamp annonce une subvention de 40 000 $ à la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) pour l'élaboration d'un « Dictionnaire québécois des relations du travail »

13 avril 2004

Québec, le 13 avril 2004 – La ministre de la Culture et des Communications, madame Line Beauchamp, a accordé une subvention de 40 000 $ à la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) pour le projet de Dictionnaire québécois des relations du travail. Il s'agit d'un ouvrage de type terminologique qui, lorsqu'il sera complété, comprendra quelque 5 000 entrées directement liées aux relations professionnelles et particulièrement utiles pour la rédaction de conventions collectives.

Le projet de Dictionnaire québécois des relations du travail répond à deux objectifs que poursuivent, à la fois, le gouvernement et la CSD : promouvoir une meilleure qualité de la langue et mieux assurer la permanence du français, langue de travail au Québec. Madame Beauchamp a dit être persuadée que « ce projet fera œuvre utile, d'autant plus qu'il a obtenu l'aval d'un grand nombre de syndicats et de spécialistes du monde du travail ». Il est, en effet, appuyé par la FTQ, la CSN, la CSQ, la FIIQ, le SPGQ, le SFPQ, le Conseil du patronat et la Faculté des sciences sociales (Département des relations industrielles) de l'Université Laval. De plus, un comité scientifique regroupant plusieurs experts, et auquel s'associera l'Office québécois de la langue française, sera mis à contribution pour valider le contenu du dictionnaire.

La ministre a tenu à souligner que « si le français a fait d'indéniables progrès depuis trente ans au Québec, nous avons besoin de la collaboration des syndicats et des employeurs pour que la progression se maintienne en milieu de travail ». Elle a indiqué que, dans cette perspective, le projet de la CSD est exemplaire.

 
 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009