Logo du Culture et Communications.
 

Le gouvernement du Québec institue le 26 août jour anniversaire de la Charte de la langue française

26 août 2002

Montréal, le 26 août 2002 – À l'occasion du lancement des activités entourant le 25e anniversaire de la Charte de la langue française, la ministre d'État à la Culture et aux Communications et ministre responsable de la Charte de la langue française, madame Diane Lemieux, a annoncé que le Conseil des ministres avait adopté un décret instituant le 26 août Jour anniversaire de la Charte de la langue française. Cette annonce a été faite en présence de la vice-première ministre, ministre d'État à l'Économie et aux Finances, ministre des Finances, ministre de l'Industrie et du Commerce et ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie, madame Pauline Marois, ainsi que de nombreux députés et députées de l'Assemblée nationale, lors d'une cérémonie officielle.

Par cette décision, le gouvernement du Québec réaffirme que la Charte de la langue française constitue toujours le document fondamental par lequel le statut officiel, la qualité, la promotion et le rayonnement du français sont assurés. Depuis son adoption, en 1977, la Charte permet à la nation québécoise, majoritairement francophone, d'exprimer et de protéger pleinement son identité.

« La Charte de la langue française a redonné à notre milieu de vie, et particulièrement à Montréal, un visage français qui se reflète, entre autres, dans l'affichage public et dans la publicité. Grâce à elle, les francophones obtiennent des services dans leur langue, l'usage du français chez les travailleurs et les travailleuses ainsi que dans la vie des entreprises est devenu la norme, et les jeunes immigrants et immigrantes s'intègrent plus facilement à la communauté francophone », a indiqué madame Lemieux. La Ministre a également souligné qu'il était maintenant impératif de susciter l'adhésion des Québécoises et des Québécois de toutes origines aux objectifs de la politique linguistique du Québec. « Cette marque de confiance et de respect envers nos institutions et notre culture est nécessaire à la cohésion et au dynamisme de notre société », a-t-elle ajouté.

La ministre Lemieux a également profité de la cérémonie marquant le 25e anniversaire de la sanction de la loi 101 pour rendre hommage au docteur Camille Laurin, grand artisan de la Charte de la langue française. « Homme de conviction, batailleur et amoureux de la langue française et de la culture québécoise, Camille Laurin a posé pour ses compatriotes un important jalon de notre autodétermination collective. Son œuvre a contribué et contribue encore à préserver et à promouvoir l'usage du français chez nous », a conclu madame Lemieux.

 
 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009