Logo du Culture et Communications.
 

La ministre St-Pierre reçoit l’avis du Conseil supérieur de la langue française

4 mars 2010

Québec, le 4 mars 2010 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et ministre responsable de la Charte de la langue française, madame Christine St-Pierre, a pris connaissance de l’Avis sur l’accès à l’école anglaise à la suite du jugement de la Cour suprême du 22 octobre 2009 que le Conseil supérieur de la langue française a rendu public aujourd’hui.

Madame St-Pierre a tenu à remercier les membres du Conseil et leur président, monsieur Conrad Ouellon, pour leur travail et elle a ajouté que « l’avis du Conseil et les recommandations qu’il formule enrichiront la réflexion entreprise par le gouvernement depuis le prononcé du jugement Nguyen ».

Rappelant que la Cour suprême a accordé un délai d’un an au gouvernement du Québec pour proposer de nouvelles avenues en matière de langue d’enseignement et apporter des modifications législatives à la Charte de la langue française, madame St-Pierre a déclaré que la position qui sera retenue devra constituer une solution durable et mesurée.

La ministre a également fait valoir que « la solution tiendra compte de l’intérêt du Québec et du fait que le français est sa langue officielle, un instrument essentiel de sa cohésion sociale, et qu’il constitue la langue commune de la société québécoise ».

La position du gouvernement sur cette question devrait être connue plus tard, au cours du printemps.

 
 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009