Logo du Culture et Communications.
 

Le Conseil supérieur de la langue française récompense quatre professionnels des médias pour leur bonne maîtrise de la langue française

17 novembre 2014

Le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) a dévoilé les noms des lauréats des prix Jules-Fournier et Raymond-Charette 2014 ainsi que ceux des professionnels des médias qui se voient décerner une mention « Coup de cœur » du grand public : madame Monique Durand remporte le prix Jules-Fournier et monsieur Pierre Chastenay, le prix Raymond-Charette, alors que monsieur Fabien Deglise et madame Sophie-Andrée Blondin reçoivent une mention « Coup de cœur » du grand public dans les catégories respectives des médias écrits et des médias radiotélévisés. La remise des prix et des mentions a eu lieu le 15 novembre lors du Congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), qui se tenait cette année à Saint-Sauveur.

Le prix Jules-Fournier est décerné annuellement à un journaliste de la presse écrite en reconnaissance de la qualité de ses écrits, tandis que le prix Raymond-Charette est remis à un journaliste de la presse radiotélévisée pour sa contribution exemplaire à la diffusion d’un français de qualité. Les deux prix sont accompagnés d’une bourse de 2 000 $ et d’un parchemin calligraphié.

Les mentions « Coup de cœur » du grand public, quant à elles, sont remises par le CSLF à deux professionnels des médias qui, selon le grand public, véhiculent une langue française de qualité. Ces personnes reçoivent un parchemin calligraphié.

Pour plus de renseignements sur les prix médias ou les mentions « Coup de cœur » du grand public, visitez le site du CSLF au www.cslf.gouv.qc.ca.

SOURCE : Conseil supérieur de la langue française

 
 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009