Logo du Culture et Communications.
 

Langue française : La ministre Christine St-Pierre dresse un bilan positif

10 juillet 2008

Québec, le 10 juillet 2008 - La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, qui est également responsable de la Charte de la langue française, madame Christine St-Pierre, a dressé aujourd’hui un bilan positif des actions entreprises par son gouvernement en matière de promotion de la langue française au cours de la dernière session parlementaire. « Les gestes faits jusqu’à maintenant viennent confirmer l’importance que le gouvernement Charest attache à la protection, à la promotion et à la valorisation de la langue française », a déclaré la ministre.

D’ailleurs, le 19 juin dernier, la ministre Christine St-Pierre a annoncé officiellement qu’elle conviait les gens d’affaires et les partenaires socioéconomiques montréalais à un rendez-vous pour renforcer l’usage du français dans les milieux de travail, comme langue de service ainsi que dans l’affichage à Montréal. Le comité organisateur du « Rendez-vous des gens d’affaires » est coprésidé par la ministre St-Pierre et par monsieur Raymond Bachand, ministre du Développement économique et de l’Exportation, responsable de la région de Montréal. À l’occasion de ce Rendez-vous, les deux ministres souhaitent établir des partenariats entre l’État, les entreprises et les organisations syndicales pour consolider le visage français de la métropole.

Ce Rendez-vous, qui se déroulera à Montréal en octobre prochain, sera présidé par le premier ministre, monsieur Jean Charest. Il constitue la première étape d’une démarche du gouvernement en vue d’assurer la pérennité de la langue française dans l’ensemble de la vie économique de Montréal.

Cette action s’inscrit dans un ensemble de mesures rendues publiques par la ministre St-Pierre, en mars dernier, dans son plan d’action Réussir ensemble en français. Ces mesures pour la protection, la promotion et la valorisation de la langue française sont notamment destinées à faciliter la francisation des entreprises et des commerces québécois. Elles serviront aussi à sensibiliser les acteurs de la société québécoise ainsi que le grand public à l’importance de la qualité et de la richesse de la langue française. Au total, l’Office québécois de la langue française disposera de quelque 12 M$ supplémentaires ainsi que de vingt nouvelles ressources sur le terrain, au cours des deux prochaines années, pour renforcer la promotion de la langue française au Québec, et ce, particulièrement dans la région de Montréal.

Rappelons enfin que ces mesures font partie du plan global du gouvernement pour la promotion du français au Québec qui totalise quelque 80 millions de dollars, incluant notamment des contributions des ministères de l’Éducation, du Loisir et du Sport ainsi que de l’Immigration et des Communautés culturelles.

 
 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009