Logo du Culture et Communications.
 

La ministre Line Beauchamp annonce une subvention de 600 000 $ au Centre de recherche Franqus de l'Université de Sherbrooke

7 août 2006

Québec, le 7 août 2006 – La ministre de la Culture et des Communications responsable de la Charte de la langue française, madame Line Beauchamp, et la ministre des Relations internationales, ministre responsable de la Francophonie et ministre responsable de la région de l'Estrie, madame Monique Gagnon-Tremblay,   annoncent,  pour  2006-2007,  une  subvention  de  600 000 $ au Centre de recherche Franqus de l'Université de Sherbrooke pour la poursuite du projet de dictionnaire intitulé Le français standard en usage au Québec.

Ce dictionnaire de la langue française illustrera et décrira les réalités propres au Québec. Que l'on pense notamment aux mots qui désignent le climat, l'habitat, les institutions sociales et politiques ou encore la faune et la flore. De plus, les mots et les sens seront accompagnés d'exemples et de citations tirés en majeure partie de textes littéraires, scientifiques, journalistiques et administratifs québécois.

La ministre Beauchamp a indiqué qu'en appuyant financièrement les travaux du Centre Franqus, le gouvernement voulait permettre aux Québécoises et aux Québécois d'avoir accès à une description scientifique et rigoureuse des usages contemporains spécifiques au Québec. Madame Beauchamp a notamment souligné que : « Pour que le français demeure une langue d'avenir, il doit être objet de fierté. Plus on valorise sa langue, plus on souhaite en maîtriser le fonctionnement, approfondir la richesse de son vocabulaire, découvrir le sens des mots. Un dictionnaire de langue générale est certainement l'ouvrage pour atteindre un tel objectif. »

Pour sa part, la ministre Gagnon-Tremblay a levé son chapeau devant le travail réalisé pour concevoir ce dictionnaire : « Les intervenants qui travaillent d'arrache-pied pour mener à terme cet imposant défi méritent toute ma reconnaissance. L'aide financière accordée témoigne de l'appréciation que nous portons aux travaux qui ont été menés jusqu'à maintenant et qui pourront ainsi se poursuivre. »

Le français standard en usage au Québec est l'œuvre d'une équipe de recherche multidisciplinaire et interuniversitaire, dirigée par les linguistes madame Hélène Cajolet-Laganière et monsieur Pierre Martel. Le projet est soutenu conjointement par le Secrétariat à la politique linguistique et l'Université de Sherbrooke.

 
 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009