Logo du Culture et Communications.
 

« Réussir ensemble en français » au Québec, une priorité du gouvernement

20 mars 2008

Québec, le 20 mars 2008 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, responsable de la Charte de la langue française, madame Christine St-Pierre, a dévoilé, aujourd'hui, une nouvelle série de mesures destinées à faciliter la francisation des entreprises et des commerces québécois. Ces mesures serviront aussi à sensibiliser les acteurs de la société québécoise ainsi que le grand public à l'importance de la qualité et de la richesse de la langue française. « Avec les mesures annoncées précédemment par mes collègues et celles que j'annonce aujourd'hui, le gouvernement injecte près de 80 millions de dollars en mesures nouvelles pour promouvoir le français auprès de la population immigrante ainsi que dans les écoles et dans les milieux de travail. Le gouvernement démontre, sans ambiguïté, qu'il place la valorisation du français au Québec parmi ses priorités. »

Rappelons que la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, madame Michelle Courchesne, a présenté, en février dernier, vingt-deux nouvelles mesures pour améliorer le français à l'école. Ces mesures, destinées à tous ceux et celles qui œuvrent en éducation, assurent la valorisation de la place du français à l'école, la révision du contenu des programmes de français, l'accroissement du suivi des apprentissages des élèves en français ainsi que du niveau de préparation des enseignants et des enseignantes et le renforcement de plusieurs mesures de soutien. Ce sont ainsi des mesures évaluées à 39 millions de dollars par année qui seront consentis pour la mise en œuvre de ce plan d'action. L'ajout d'un nombre significatif de conseillers pédagogiques dans les commissions scolaires et de bibliothécaires dans les bibliothèques scolaires est au nombre des mesures qui ont été très favorablement accueillies par les milieux de l'éducation.

De son côté, la ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles, madame Yolande James, a fait connaître, cette semaine, un ambitieux plan de francisation pour les personnes immigrantes du Québec. Les douze mesures proposées par Mme James permettront de franciser plus tôt, c'est-à-dire avant l'arrivée au Québec, les candidats sélectionnés, de franciser davantage, en rejoignant de nouvelles clientèles, notamment au sein des entreprises, et de franciser mieux, en arrimant le contenu des cours aux besoins de certaines professions. Au total, 22,7 millions de dollars supplémentaires seront investis pour la mise en œuvre de ces mesures d'ici la fin de l'année financière 2010-2011, dont plus du tiers dès cette année. De plus, les entreprises pourront se prévaloir d'un crédit d'impôt remboursable pour la francisation des immigrants estimé à environ 7 millions de dollars.

Les mesures annoncées par madame St-Pierre, en cette Journée internationale de la Francophonie, viennent compléter les mesures mises de l'avant par ses deux collègues en misant, cette fois, sur le français dans les milieux de travail et dans les commerces, particulièrement dans la région de Montréal, et sur la sensibilisation du grand public à l'importance de la qualité et de la richesse de la langue. Ce sont, cette fois, 12 millions de dollars supplémentaires qui seront accordés d'ici 2009-2010, par le gouvernement, et la ministre St-Pierre s'est assurée d'accompagner les nouvelles mesures de francisation des milieux de travail d'un réinvestissement conséquent de ressources à l'Office québécois de la langue française.

« Toutes les mesures proposées par le gouvernement témoignent d'une mobilisation pour continuer à faire du français la langue de la vie publique au Québec et de l'intégration des immigrants », constate madame St-Pierre. Soulignant que cet effort est majeur et qu'il représente l'aboutissement d'un important et constructif travail de concertation, elle a dit souhaiter que l'ensemble de la population bénéficie des actions annoncées puisque, a-t-elle déclaré, « le français, c'est la langue du Québec et c'est la langue de notre avenir. Toutes les conditions sont réunies pour réussir ensemble en français au Québec ».

On trouvera ici les mesures du plan d'action gouvernemental :

pour le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport
pour le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles 
pour la ministre responsable de la Charte de la langue française

 
 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009