Logo du Culture et Communications.
 

La Table de concertation sur la qualité de la langue dans les médias, une initiative qui réjouit la ministre Line Beauchamp

9 juillet 2003

Québec, le 9 juillet 2003 – La ministre de la Culture et des Communications, madame Line Beauchamp, a profité aujourd'hui de l'étude des crédits alloués au dossier linguistique pour rendre publique l'existence d'une Table de concertation sur la qualité de la langue dans les médias. L'un des objectifs de cette Table est de sensibiliser les médias québécois d'expression française à l'importance de leur rôle en matière linguistique, compte tenu de l'environnement nord-américain.

Invités par le ministère de la Culture et des Communications et par le Secrétariat à la politique linguistique à discuter ensemble des besoins, des priorités, des expériences et des difficultés entourant la qualité de la langue française dans les médias, les représentants de tous les médias ont accepté de participer à la Table de concertation. « Lorsque je suis arrivée au ministère de la Culture et des Communications, j'ai été très heureuse d'apprendre que les médias québécois s'étaient regroupés pour examiner les façons d'aider les journalistes et les autres artisans de nos médias à disposer des meilleurs outils linguistiques possible », a déclaré la ministre Beauchamp.

La Table est présidée par M. Michel Arpin de l'Association canadienne de la télévision et de la radio de langue française. Elle regroupe des représentants et des représentantes de l'Association des quotidiens du Québec, de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, de l'Association des hebdos du Québec, de l'Association québécoise des éditeurs de magazines, de Télé-Québec, de la Société Radio-Canada, de Quebecor et des médias communautaires. Le ministère de la Culture et des Communications et le Secrétariat à la politique linguistique sont responsables de la coordination de cette démarche, à laquelle l'Office québécois de la langue française est également associé.

« Je souhaite très sincèrement que la concertation qui se développe au sein de ce comité crée un mouvement et devienne un atout de plus pour assurer la qualité du français parlé et écrit au Québec », a dit madame Beauchamp, avant d'indiquer qu'elle entendait suivre de très près les travaux de la Table.

Les membres de la Table se sont réunis à deux reprises depuis mars dernier, ce qui leur a notamment permis d'étudier différentes avenues susceptibles d'aider les médias qui le souhaitent à améliorer la qualité du français qu'ils diffusent ou même, simplement, à participer davantage à la valorisation d'un français de qualité au Québec. Afin d'avoir un tableau plus précis de la situation, on a confié au Centre d'études sur les médias, un lieu de recherche dont le siège se trouve à l'Université Laval, le mandat de dresser la liste des outils déjà en place dans les médias pour améliorer la qualité du français. La prochaine réunion aura lieu en septembre.

 
 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009