Logo du Culture et Communications.
 

Connaître le français pour travailler dans les médias : un peu, beaucoup, parfaitement?

15 mars 2006

Québec, le 15 mars 2006 - Pour qui s'intéresse à la qualité du français écrit et parlé au Québec, la question du rôle des médias s'impose tôt ou tard. Ont-ils le devoir d'offrir des émissions, des textes, des journalistes et des animateurs au français impeccable? Les jeunes qui espèrent faire carrière dans les médias doivent-ils posséder une parfaite maîtrise du français?

Pour approfondir le sujet, la population de la région de Montréal est invitée à assister à une table ronde organisée autour du thème : « Connaître le français  pour  travailler dans  les médias :  un peu, beaucoup, parfaitement? ». L'événement aura lieu le 22 mars 2006, de 16 h à 17 h 30, au Studio Alfred-Laliberté (local J-M400 du Pavillon Judith-Jasmin) de l'UQAM, situé au 405 rue Sainte-Catherine Est, à Montréal. L'entrée y est gratuite.

Sept invités, au cœur de l'action et de la question, débattront du sujet : Catherine Perrin (Radio-Canada), Carole Beaulieu (L'Actualité), Candide Proulx (CISM-FM et Radio-Canada), Mathieu Dugal (Télé-Québec et Radio-Canada), Alain Bourgeois (Agence Marketel), Renel Bouchard (Le Canada français) et Antoine Char (professeur en journalisme à l'UQAM). Le débat sera animé par la journaliste Françoise Guénette.

À cette occasion, les membres de la Table de concertation sur la qualité de la langue dans les médias rendront publics les noms des lauréats du concours de rédaction organisé à l'intention des étudiants se destinant au journalisme ou à un autre métier de la communication. Également, l'Office québécois de la langue française décernera son Prix pour la promotion d'une langue de qualité dans les médias et les communications.

La table ronde du 22 mars est organisée à la fois dans le cadre de la Francofête 2006, qui célèbre le français et la francophonie au Québec, et dans le cadre de « L'Annuelle de l'École des médias », créée pour faire connaître les réalisations des étudiants et des professeurs en cinéma, journalisme, médias interactifs, stratégies de production culturelle et médiatique et télévision. Elle est une initiative de la Table de concertation sur la qualité de la langue dans les médias. Sa présentation est rendue possible grâce à l'appui du Secrétariat à la politique linguistique et à la collaboration de l'École des médias de l'UQAM, du ministère de la Culture et des Communications et de l'Office québécois de la langue française. Deux autres débats portant sensiblement sur le même thème ont eu lieu, l'un à Sherbrooke le 7 mars, et l'autre à Québec le 14 mars.

Rappelons que la Table de concertation sur la qualité de la langue dans les médias est présidée par M. Robert Goyette, des Magazines du Québec. Elle réunit des représentants et des représentantes de l'Association des quotidiens du Québec, de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, du regroupement Les Hebdos du Québec, de Télé-Québec, de la Société Radio-Canada, de Quebecor, de l'Association des agences de publicité du Québec et des médias communautaires. 

 
 
 

Partager cette information

 
 
 

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009